Garde technicien(ne) (H/F)

Garde-technicien(ne) (H/F) en CDI

Contexte

Le Conservatoire d’espaces naturels Isère recrute un(e) Garde‐Technicien(ne) pour son antenne de la Platière. Le CEN Isère est gestionnaire, via son antenne de la Platière, de la Réserve Naturelle Nationale de l’île de la Platière et opérateur du site Natura 2000 l’incluant.

Réserve naturelle alluviale située dans un contexte péri‐urbain, le site subit de nombreuses pressions. Par ailleurs, cette Réserve naturelle se situe sur 3 départements, ajoutant ainsi une certaine complexité administrative. Les nombreuses infractions au décret de création de la Réserve naturelle constatées par le personnel gestionnaire ont conduit à la mise en place d’une surveillance de l’espace naturel par un garde assermenté depuis 2010.

La mise en place de cette mission de surveillance a permis de diviser par 3 le nombre d’infractions constatées. Par ailleurs, les espaces naturels pour lesquels l’équipe de l’antenne de la Platière est opératrice, nécessitent une gestion adaptée comprenant la gestion d’un troupeau, des travaux d’entretien (fauche/broyage) et des petits travaux forestiers.
Il/Elle assura sa mission sous l’autorité du conservateur de la Réserve naturelle au sein d’une équipe de 7 personnes affectées à l’antenne de la Platière.

Missions

Le/la garde‐technicien(ne) réalise la surveillance écologique, exerce la police de la nature, et assure la mise en oeuvre du plan de gestion de la RN. Métier repère essentiel à la RN, le(la) garde‐technicien(ne) occupe un rôle primordial sur le terrain, en étant garant de la RN vis‐à‐vis des publics fréquentant le site.

Il(elle) exécute également des travaux d’entretien et d’aménagements matériels du site afin de préserver la qualité de l’espace naturel.

Surveillance et police :

  • Réaliser des activités de police de l’environnement (contrôles, constats et répression des infractions),
  • Coordonner des actions de police avec les autres agents commissionnés du site et en lien avec les autres services de police (Office Français de la Biodiversité, Gendarmerie nationale, Polices municipales) avec participation aux réunions de planification (Mission Inter‐Services de l’Eau et de la Nature ‐ MISEN),
  • Assurer le lien avec les parquets compétents,
  • Réaliser des procédures et suivre les contentieux,
  • Entretenir la signalétique réglementaire.

 

Gestion des espaces naturels :

  • Participer à l’entretien des milieux naturels :
  • Appuyer le technicien chargé du troupeau (bovins) : visite régulière, surveillance de l’état sanitaire, maintien du lien avec le troupeau, entretien et renouvellement des clôtures, apports d’eau et de foin, déplacement du troupeau entre différents sites,
  • Assurer l’entretien des prairies, en lien avec un technicien : fauche, récolte du foin, broyage d’entretien des refus et rejets,
  • Effectuer des petits travaux forestiers : entretien de boisements alluviaux restaurés et plantés, plantations, boutures,
  • Contrôler les espèces végétales exotiques envahissantes : arrachage manuel, écorçage, coupe,
  • Contribuer à l’entretien du matériel et des locaux (tronçonneuse, débroussailleuse, tracteur, broyeur, barre de coupe, andaineur, presse),
  • Entretenir des équipements d’accueil (sentiers, observatoire, signalétique). Bûcheronnage et broyage sur les sentiers, gestion et entretien d’un bac à chaîne en libre‐service.
  • Contribuer à la veille naturaliste des espaces naturels gérés.

 

Connaissances des espaces naturels à protection forte, notamment en zones humides, bonne connaissance du fonctionnement réglementaire et juridique des réserves naturelles, connaissances naturalistes diversifiées.

 

Compétences techniques

  • Capacité à la réalisation de travaux (débroussaillage, conduite tracteur…), maîtrise et respect des règles de sécurité,
  • être à l’aise avec un troupeau de bovins, sens pratique, capacité pour le travail en extérieur et par tous les temps,
  • bonne condition physique, maîtrise de logiciels‐métier liés aux missions (bureautique et SIG principalement).

 

Savoir‐être

Capacité pour le travail en équipe et en réseau, autonomie, écoute, capacité de fermeté (respect de la réglementation de la réserve), organisation, rigueur, diplomatie, pédagogie.

Parcours/formation
Niveau Bac à Bac +2.
Expérience de garde/éco‐garde et commissionnement Réserves Naturelles appréciées.
Permis E et CACES appréciés.

Conditions particulières
Déplacements : permis B obligatoire, véhicule personnel souhaitable, en complément de voitures de service partagées. Travail parfois en horaires décalés (soir, week‐end).

Conditions de recrutement
CDI à temps plein. 39 h par semaine et RTT. Prise de poste rapide, selon disponibilités.
Rémunération : Groupe C de la Convention ECLAT : 280 pts (+ ancienneté conventionnelle éventuelle). Passage au groupe D (300 pts) une fois le commissionnement effectif sur l’espace naturel.
Lieu de travail : Ferme des Oves, Lieu‐dit les Oves ‐ 38 550 LE PEAGE DE ROUSSILLON.

Envoyer CV accompagné d’une lettre de motivation à l’adresse mél suivante : yves.prat‐mairet@cen‐isere.org (Conservateur), à l’attention de Madame la Présidente du Conservatoire d’espaces naturels de l’Isère.
Date limite de réception des candidatures : 30 septembre 2022

Consulter l’offre

Portes ouvertes

26 janvier – de 15h à 19H
27 janvier – de 8H30 à 13h

Options de financement pour votre formation​

Bénéficiez d’un financement partiel ou intégral de vos frais de formation, adapté à votre situation professionnelle et aux fonds de formation disponibles. Utilisez votre Compte Personnel de Formation pour des cours reconnus par France compétence, en soumettant votre demande sur Mon Compte Formation au moins 20 jours avant le début de la session. Attention, toutes les formations ne sont pas éligibles.

Pour les salariés

Votre employeur peut solliciter un financement auprès de son Opérateur de Compétence (OPCO) ou du CNFPT pour les collectivités. Vous pouvez trouver la liste des 11 OPCO agréés par France compétence, répartis par branche professionnelle, ci-dessous :

Pour une liste complète, consultez Centre Inffo. Votre employeur prendra en charge les frais de formation et demandera ensuite le remboursement auprès de son fond de formation.

Pour les demandeurs d’emploi

Plusieurs dispositifs (tels que AIF, AFPR, POE) peuvent être activés en fonction de votre situation, par le biais de votre conseiller Pôle Emploi.

Pour les personnes en reconversion

Adressez-vous à Transition PRO pour un accompagnement personnalisé et consultez un conseiller en évolution professionnelle sur Mon CEP.

Pour les chefs d’entreprise et travailleurs Indépendants

Selon votre secteur d’activité, un FAF (Fond d’Assurance Formation) spécifique vous correspondra :

  • Exploitants agricoles et forestiers : VIVEA
  • Artisans : FAFCEA